Gagnez des entrées pour la Cité de l’huître, le Paléosite et le site archéo du Fâ !

Pendant les vacances de la Toussaint, Vogue radio vous invite à découvrir ou redécouvrir les plus beaux sites du Département de la Charente-Maritime : la Cité de l’huître à Marennes, le Paléosite de Saint-Césaire et ses nouvelles aventures, et le site archéologique du Fâ à Barzan !

Gagnez vos invitations en vous inscrivant dès maintenant sur vogueradio.fr, rubrique jeu. Un tirage au sort tous les jours. Et n’oubliez pas le mot de passe diffusé quotidiennement sur Vogue radio. Bonne chance !

Nom, Prénom

Mot de passe de la semaine

Email

Téléphone

Adresse

24Oct/17

Le trafic en hausse à l’aéroport de La Rochelle-île de Ré

Fin septembre, le nombre de passagers commerciaux a progressé de 2,69% sur neuf mois, par rapport à l’an dernier. +7,54% de croissance rien que sur le mois dernier. Ces bons résultats sont dus à une augmentation des taux d’occupation et à une capacité supérieure des avions, puisque le nombre de mouvements est en baisse de plus de 3,3%. Parmi les lignes les plus performantes : Londres, Dublin, Lyon et Southampton.

Marennes/La Tremblade : 1 000 postes à pourvoir demain dans l’ostréiculture

Demain et mercredi, le Comité régional conchylicole de Poitou-Charentes organise son Forum de l’emploi ostréicole, à Marennes, puis La Tremblade. Une trentaine de professionnels du bassin Marennes-Oléron seront présents pour rencontrer les demandeurs d’emploi qui seront recrutés pour la période des fêtes de fin d’année. Et cette année, l’offre est particulièrement importante. Romain Peyraud, en charge de l’organisation, nous explique pourquoi :

La saison des huîtres va démarrer dans quelques semaines. Pour les candidats intéressés, rendez-vous demain de 14h à 18h à la salle polyvalente de Marennes. Et mercredi de 14h à 18h au foyer des animations de La Tremblade. Les offres sont d’ores et déjà consultables sur forumemploiostreicole.jimdo.com

Mc Donald’s à Dolus-d’Oléron : un appel pour une alimentation citoyenne


Et la commune organise samedi un rassemblement contre ce projet. Un grand forum dans le but de construire un Mouvement pour une Alimentation Citoyenne sur Dolus. Un MacDol en guise de pied-de-nez à l’enseigne. Nathalie Germain dirige un food-truck à Dolus. Elle n’est ni contre ni anti-Mc Do, mais elle milite pour une alimentation simple et saine, et ne mâche pas ses mots. On l’écoute :

Nathalie Germain qui milite aussi pour la préservation de l’île d’Oléron qui s’est donnée pour ambition Zéro déchet en 2020 :

Nathalie Germain qui sera présente samedi au forum, place Simone Veil, de 17h à 22h. Des ateliers seront proposés, ainsi que des rencontres avec des militants écologistes. C’est gratuit.

Le renforcement des contrôles routiers pendant la période de la Toussaint


Une période traditionnellement meurtrière sur les routes de France, et notamment en Charente-Maritime. Département qui accueille de nombreux visiteurs pendant les vacances. D’où une multiplication des dispositifs de surveillance comme c’était le cas vendredi dernier sur l’ensemble des arrondissements. Avec en ligne de mire, la vitesse excessive, l’alcool ou les stupéfiants qui sont présents dans plus de la moitié des accidents mortels. On écoute le sous-préfet de Rochefort Jean-Paul Normand :

Pour rappel, les usagers de la route sont appelés à la plus grande prudence, au strict respect du code de la route et des règles de sécurité, notamment pour protéger les plus vulnérables comme les cyclistes et les piétons.

Mc Donald’s à Dolus-d’Oléron : le maire fait appel du jugement

Le combat n’est pas terminé entre le maire de Dolus-d’Oléron et Mc Donald’s. Grégory Gendre annonce ce lundi qu’il a fait appel du jugement du tribunal administratif rendu le 21 septembre dernier. Il refuse toujours de délivrer le permis de construire au géant américain, pour l’implantation d’un restaurant sur sa commune. Il avait un mois pour se mettre en règle, sous peine d’une astreinte de 300 euros par jour. Grégory Gendre a demandé un sursis à exécution de l’astreinte. Dans l’attente, les élus de Dolus ont versé leurs indemnités dans un pot commun pour supporter le premier mois, à hauteur de 9 000 euros. Un appel est lancé pour constituer une cagnotte.