Tous les articles de redaction

Pêche à pied : la réglementation va changer au 1er janvier 2018

Le début ce lundi des grandes marées. Avec un coefficient élevé de 96. 101 mardi et mercredi. Il risque d’y avoir du monde sur l’estran charentais pour la pêche à pied. Une pêche encadrée et réglementée. Si elle est aujourd’hui limitée à 5kg de coquillages par personne, elle sera réduite à 2kg à compter du 1er janvier prochain. Une mesure prise au niveau départemental pour pérenniser la pêche à pied de loisirs. Avec 230 000 pratiquants chaque année sur le secteur de Marennes-Oléron, dont plus de la moitié l’été, l’enjeu est de taille, comme le souligne Jean-Baptiste Bonnin, coordonnateur de l’association Iodde pour Île d’Oléron Développement Durable Environnement :

Une mesure qui devrait permettre de protéger les gisements. Jean-Baptiste Bonnin :

Même limité, le principal est de ne pas dépasser la quantité que l’on est certain de consommer. Concernant la taille des coquillages qui est réglementée par l’Europe, des réglettes sont mises gratuitement à disposition des pêcheurs dans les offices de tourisme.

Et pendant les grandes marées, la préfecture lance un appel à la prudence aux promeneurs et aux pêcheurs à pied. Il est conseillé de respecter les consignes de sécurité, et notamment de consulter les horaires de marées et la météo, de bien s’équiper, et de prévenir un proche de ses activités sur le littoral. En cas de difficulté : il faut composer le 196 ou le 18.

Invasion de déchets chimiques géants plages de La Rochelle et Royan

Un bidon de white spirit de 5m de haut, à côté d’un pot de peinture de taille XXL, des bouteilles d’acide gigantesques… ce sont les moyens mis en place par EcoDDS, une association qui s’est donnée pour mission de renseigner les particuliers sur le tri, la collecte et le traitement des déchets chimiques, mais de façon ludique, dans le cadre d’une tournée estivale. Une opération très originale que Mélanie Moreira, chargée de communication pour l’association, nous décrit :

Les animations auront lieu demain et dimanche plage des Minimes à La Rochelle, et les 2 et 3 septembre à Royan, plage de la Grande Conche. De 10h à 18h, suivi d’un spectacle participatif.

Contrats aidés : la colère du président de l’AMF 17 Michel Doublet

La grogne des maires de France face à la baisse annoncée des contrats aidés. La nouvelle de la Ministre du travail Muriel Pénicaud la semaine dernière a fait tousser l’Association des maires de France qui lui a fait part de ses inquiétudes dans un courrier. Son président départemental en Charente-Maritime Michel Doublet, par ailleurs maire de Trizay, estime que ces contrats sont indispensables pour les collectivités. Il parle d’un non sens :

Un grave problème donc pour les collectivités et les communes, mais les Maires de France ne comptent pas en rester là, comme nous le confirme Michel Doublet qui évoque les actions à venir :

En 2017, 293 000 contrats ont coûté près de trois milliards d’euros. L’actuel exécutif s’est engagé à faire 20 milliards d’euros d’économies sur le budget. Les agences Pôle emploi ont déjà reçu pour consigne de ne plus conclure ce genre de contrat pour cette année.