Surgères

Un nouveau festival de cinéma en plein air à Surgères


C’est le Festival des festivals. Il aura lieu les 25 et 26 août dans le parc du château. Deux soirées pour découvrir une sélection des meilleurs films projetés cette année lors des grands festivals soutenus par le Département, comme Ecran vert, Visions d’Afrique ou le Festival du film de La Rochelle. Catherine Desprez, maire de Surgères et vice-présidente du Conseil départemental de la Charente-Maritime :

La ville de Surgères a été retenue par le Conseil départemental grâce au site du Château, idéal pour ce type d’évènement, comme nous l’explique Catherine Desprez, maire de Surgères :

Des animations seront proposées dès 18h au village du festival. Initiation à la slackline en présence d’un champion, ou au montage de courts-métrages. Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles.

19Juil/17

Forges : un entrepôt partiellement détruit par un incendie

Ce midi, 35 sapeurs-pompiers sont intervenus dans la zone artisanale du Magnoux, pour un bâtiment de 1 300m² qui devait prochainement accueillir l’entreprise de menuiserie PRV composite. Il a été partiellement détruitLire la suite…

Keziah Jones en ouverture du Surgères Brass Festival demain soir dès 21h

Le coup d’envoi demain du Surgères Brass Festival. C’est l’évènement 100% cuivres qui va se dérouler jusqu’à dimanche, dans le parc du château. Beaucoup de monde attendu pour cette deuxième édition. La première ayant attiré plus de 5 000 spectateurs. Les organisateurs espèrent faire mieux cette année, avec 20 concerts dont 11 en accès libre, et de grosses têtes d’affiches internationales. Clément Saunier, le directeur artistique du festival, nous présente le programme :

Nouveauté cette année : il y aura également un festival off avec des groupes locaux et des artistes émergeants. Un village d’exposants. Les billets sont à retirer à l’office de tourisme, et sur le site http://www.surgeresbrassfestival.com. C’est un évènement avec Hélène FM.

Breuil-la-Réorte : une météo en temps réel pour une agriculture raisonnée


Pour pallier les problèmes de sécheresse et de manque d’eau pour l’irrigation agricole, des agriculteurs charentais-maritimes testent actuellement le concept Weenat. Une société née il y a 3 ans qui propose de faciliter le travail des exploitants et les aider à mieux gérer leurs ressources pour une agriculture plus raisonnée. De la semie à la récolte, l’application informe de la situation météorologique en temps réel grâce à des capteurs : pluies, température, vent, humidité, l’application va même jusqu’à donner des conseils d’irrigation. Jérôme Le Roy, fondateur du concept :

Les agriculteurs forment des communautés pour pouvoir profiter et partager les données de leurs capteurs répartis sur le territoire. Une soixantaine est déjà en fonctionnement dans le département qui possède la plus grande communauté. Stéphane Gicquel, responsable commercial de Weenat :

Christophe Pacaud exploitant agricole à Breuil-la-Réorte, près de Surgères, fait partie de cette communauté, pionnière du projet Weenat. Il nous en explique tout l’intérêt :

Le reportage est signé Matisse Sorignet.