Marans

Taugon : les loutres trop souvent victimes d’accidents de la route

Face à de tels drames, des actions sont menées pour renforcer leur sécurité, lorsqu’elles doivent traverser des axes de circulation très fréquentés. Dans le Marais poitevin, des passages leur sont spécialement aménagés, afin de mieux protéger cette espèce emblématique du site. Une visite de chantier a eu lieu hier matin à Taugon, au nord de la Charente-Maritime, où un couloir a été creusé sous la route. Les précisions de Carole Effenberger :

Marans : le départ de la pharmacie du centre-ville met le maire en colère

Le maire de Marans tire la sonnette d’alarme. Thierry Belhadj monte au créneau pour dénoncer l’abandon de sa ville par les autorités. Rien n’est fait selon le premier magistrat qui attend désespérément l’aménagement d’un contournement routier. Car aujourd’hui, le centre-ville, qui est au bord de l’asphyxie, se meurt. Preuve en est avec la disparition prochaine de la pharmacie centrale qui part rejoindre la zone commerciale en périphérie. Thierry Belhadj est en colère :

Thierry Belhadj qui demande aux élus locaux et au préfet de ne plus délaisser Marans et le nord Aunis, cette partie du territoire coincée entre la Charente-Maritime et la Vendée, alors qu’un projet d’alternative à l’A831 est toujours à l’étude.

Une nouvelle association contre des projets éoliens en Aunis

Photomontage AMeVIE

AMeVIE est née il y a quelques jours. Conséquence d’un projet de construction de 10 éoliennes sur les communes d’Ardillières et de Ciré-d’Aunis. Un projet porté par la société Nordex France. Une plaie pour les riverains qui craignent de voir sortir de terre des machines à moins de 700m des habitations. L’association AMeVIE dénonce un risque pour la santé et pour le foncier. On écoute son président Patrick Torre qui déclare ne pas être contre l’éolien, mais pas n’importe où ni n’importe comment :

L’association a engagé plusieurs actions, comme la distribution d’une lettre d’information aux riverains. Patrick Torre envisage à présent de faire connaître son combat dans la presse, comme il vient de le faire sur notre antenne. Plus d’infos sur asso-amevie.org