Marennes

Bientôt l’ouverture de consultations avancées d’orthopédie à l’hôpital de Marennes

Lancé hier, le service sera opérationnel dès le 15 mai. Il permettra d’éviter les déplacements vers le centre hospitalier de Rochefort pour une première consultation ou une consultation de suivi. C’est à l’image de ce qui se pratique déjà à Saint-Pierre-d’Oleron. On écoute le directeur Pierrick Dieumegard, qui envisage déjà d’ouvrir des consultations avancées dans d’autres spécialités sur Marennes :

Au départ, les consultations avancées auront lieu tous les quinze jours avec deux chirurgiens de l’hôpital de Rochefort en alternance : les docteurs Stanislas Rémy et Didier Jobard. Mais ça devrait évoluer comme le souligne ce dernier :

Et l’objectif est de 15 patients par consultation.

Bassin de Marennes : vers une aire de grand passage pour les gens du voyage

Des mesures dans le Bassin de Marennes pour promouvoir les circuits courts et lutter contre le gaspillage alimentaire dans la restauration collective. Le sujet sera évoqué cet après-midi en conseil communautaire. L’objectif est de bâtir un véritable plan d’actions concerté avec les élus. Les explications du président de la CdC du Bassin de Marennes Mickaël Vallet :

Mickael Vallet qui doit aussi répondre aux exigences du gouvernement en ce qui concerne l’accueil des gens du voyage sur son territoire. Un thème qui doit aussi être débattu cet après-midi. Car si une aire est bien reconduite tous les ans, celle-ci reste provisoire. Et le préfet demande à présent un espace de 4 ha pérenne et fléché. Michaël Vallet :

Il convient donc de trouver un terrain pouvant accueillir au moins 200 caravanes. Celui-ci devra être viabilisée et accompagnée de points d’eau et d’écoulements. L’échéance pour ce dossier-ci est fixée à 2019.

Un maire sauve toute une école grâce à la méthode Montessori

A Saint-Sornin, près de Marennes, Joël Papineau, qui savait depuis la rentrée que son école publique était condamnée, a pris les devants pour conserver son établissement. Lâché par ses pairs de La Gripperie et Nieulle-sur-Seudre, avec lesquelles la commune était en Regroupement pédagogique intercommunal, il s’est rapproché de L’Île aux enfants à Saintes pour ouvrir dès la rentrée prochaine une école alternative. Joël Papineau :

Un bel exemple pour ce village de 410 âmes. Preuve que la fermeture d’une école n’est pas une fatalité. Une dizaine d’élèves de la commune sur un potentiel de 24 vont donc dès la rentrée de septembre basculer du public vers cette école alternative, basée sur l’enseignement Montessori et Freinet. Joël Papineau :

L’école alternative de Saint-Sornin sera la 4e de Charente-Maritime, après La Rochelle, Saintes et Vandré, près de Surgères. Les frais de scolarité vont de 170 euros pour un enfant de Saint-Sornin à 315 euros. Une réunion d’information est prévue le 28 avril à 10h à l’école L’Île aux enfants de Saintes.