Rochefort

Les médiathèques de Rochefort, Echillais, Saint-Agnant et Tonnay-Charente se rassemblent

Pour le plus grand bonheur des lecteurs, un nouveau réseau voit le jour aujourd’hui sous la marque « M ». Un M comme « mutualisation » qui permettra non seulement d’agrandir le catalogue, grâce à une navette entre les médiathèques deux fois par semaine, mais également d’offrir de nouveaux services culturels à travers l’application « ma bibli » qui sera bientôt opérationnelle. Un vrai plus pour l’abonné, comme le souligne Catherine Pavarino, la responsable de la médiathèque de Tonnay-Charente :

La transition, en préparation depuis un an, s’est faite en douceur et aucun bouleversement n’est à prévoir en ce qui concerne les abonnements. Catherine Pavarino :

Le réseau est en place depuis aujourd’hui vendredi et la nouvelle page consacrée au réseau « M » est consultable sur le site de l’agglo. L’application « ma bibli » est entièrement gratuite.

Les opposants au nouvel incinérateur d’Echillais dans la rue demain

Ils appellent à un rassemblement devant la préfecture de La Rochelle à 14h30. Heure à laquelle doit se réunir le Coderst, le Comité départemental de l’environnement et des risques sanitaires et technologiques. Celui-ci doit se prononcer sur une nouvelle demande d’autorisation d’exploiter l’équipement, avant la décision du préfet. L’association Pays rochefortais alert’ craint le pire. On écoute son porte-parole Jean-Claude Deborde :

Si le préfet donne son feu vert, l’association déposera un nouveau recours devant le tribunal administratif de Poitiers. Elle compte aussi saisir le tribunal de grande instance de La Rochelle pour mise en danger de la vie d’autrui, en raison du risque sismique qui n’aurait pas été pris en compte.

La mobilisation de Lutte ouvrière samedi à Rochefort

Le parti des travailleurs avait installé un stand place Colbert, près de la patinoire, pour interpeller les passants. Avec pour principal objectif de dénoncer les décrets du président Emmanuel Macron et la politique gouvernementale. Comme le fait environ tous les deux mois Dominique, une militante rochefortaise très motivée :

Des propos recueillis par Frédéric Le Roux.

Le patrimoine rochefortais dans une galette


C’est le pari tenu par la boulangerie Crousti’Crock. En partenariat avec l’entreprise spécialisée Panessiel, son gérant Sylvain Lavalade a réalisé cette année une collection de sept fèves en porcelaine, à l’effigie des différents monuments emblématiques de la région rochefortaise. On écoute Sylvain Lavalade :

Des fèves que l’on ne trouvera nulle part ailleurs. Une vraie valeur ajoutée que la boulangerie exploite depuis quatre ans pour contrer la concurrence. Sylvain Lavalade :

Les fèves seront dans les galettes des rois pour l’Epiphanie dimanche, jusqu’à la fin du mois de janvier. Après quoi, elles deviendront des trésors de collectionneurs.