<p style=”text-align: justify;”>A peine 5% dans le premier degré, et près de 7% dans le second. Ce qui s’est traduit par une faible mobilisation des enseignants dans la rue. A La Rochelle, environ 80 profs se sont rassemblés devant la préfecture pour réclamer de meilleures conditions de travail et une hausse des salaires. Répondant ainsi à l’appel national du syndicat FSU. Une délégation a été reçue en préfecture.</p>