<p style=”text-align: justify;”>Pas un mot sur l’A831. Manuel Valls n’a pas souhaité s’exprimer hier à Poitiers sur le projet d’autoroute entre Rochefort et Fontenay-le-Comte. Un sujet sensible pour le Premier Ministre qui a préféré botter en touche, alors qu’il était présent pour signer le contrat de plan Etat-Région 2015-2020 d’un montant d’un milliard d’euros, en présence de la ministre de l’écologie Ségolène Royal qui est farouchement opposée à l’A831. Manuel Valls s’était montré à plusieurs reprises plutôt pour la relance du projet. Mais ce n’est que partie remise pour les partisans, car le Premier Ministre reviendra dans la région le 22 juin pour visiter le Grand port maritime de La Rochelle.
Parmi les pro-A831, l’Automobile club de Charente-Maritime demande au Premier Ministre d’intervenir auprès du Conseil d’Etat pour proroger la Déclaration d’utilité publique qui prendra fin le 12 juillet prochain. Et ce pour des questions de sécurité routière. Jérôme Piquenot, le directeur :</p>
[audio:http://www.helenefm.com/wordpress/wp-content/uploads/2015/05/piquenot-a831.mp3] <p style=”text-align: justify;”>L’Automobile club de Charente-Maritime estime également que la réalisation de l’A831 pourrait régler la question du contournement de Marans, et de la saturation de la rocade de La Rochelle. La RD137 reste l’axe routier le plus accidentogène au Nord de la Charente-Maritime.</p>