En marge de son déplacement à Rochefort ce matin, Alain Rousset a été questionné sur la nouvelle affaire qui secoue l’ancienne région Poitou-Charentes, après la découverte le mois dernier de factures impayés de 132 millions d’euros. Hier, le tribunal administratif de Poitiers entendait l’opérateur Orange sur un contrat signé avec Poitou-Charentes, alors présidée par Ségolène Royal, pour le raccordement au Haut-Débit des lycées régionaux. Contrat qui avait été dénoncé par cette dernière pour vice de forme, puisqu’il manquait cinq établissements dans les documents. Or pour Orange, sa bonne foi ne peut pas être mise en doute, aussi l’opérateur a-t-il réclamé un manque à gagner depuis trois ans de 900.000€, ou au moins le versement de dommages et intérêts de 400.000€. La réaction d’Alain Rousset ce matin :

[audio:http://www.helenefm.com/wordpress/wp-content/uploads/2016/03/rousset-orange.mp3]

Alain Rousset qui a toutefois corrigé un chiffre. Selon lui, le commissaire du gouvernement ne réclame pas 900.000€, mais 70.000€. Le tribunal doit se prononcer sur cette affaire dans deux semaines.