L’ONG militera demain à La Rochelle, alors que l’Autorité de sûreté nucléaire juge la situation très préoccupante en France. Douze réacteurs ont été arrêtés pour des contrôles sur les générateurs de vapeur. C’est le cas à la centrale de Civaux, dans la Vienne, qui sera totalement à l’arrêt avant la fin de l’année. A la centrale nucléaire du Blayais, en bordure de la Charente-Maritime, plusieurs anomalies ont été détectées. Pas franchement rassurant pour Jean-Christophe Sartori, co-coordinateur du groupe Greenpeace à La Rochelle :

[audio:http://www.helenefm.com/wordpress/wp-content/uploads/2016/11/greenpeace.mp3]

Greenpeace qui dénonce également un manque de transparence de la part d’Areva et EDF face aux problèmes. Les militants demandent donc que l’ensemble des réacteurs concernés par les anomalies soient mis à l’arrêt le temps des contrôles. Une action de sensibilisation sera menée demain quai de la Georgette à La Rochelle.