La polémique relancée après l’installation d’une crèche géante dans le hall d’entrée du Conseil régional d’Auvergne-Rhône-Alpes. Ou celle en chocolat à Angoulême. Un élément qui n’a pas sa place dans un bâtiment public selon certains qui dénoncent une énième provocation, en pleine période de fêtes. Pas de quoi refroidir chez nous en Charente-Maritime le maire Les Républicains de Châtelaillon-Plage Jean-Louis Léonard, qui organise depuis maintenant dix ans une crèche vivante dans sa commune, sur le parvis de l’église. Lui préfère défendre une tradition culturelle. On l’écoute :

[audio:http://www.helenefm.com/wordpress/wp-content/uploads/2016/12/creche-vivante-chatel.mp3]

Un évènement auquel participent 150 bénévoles et qui attire des milliers de spectateurs. Rendez-vous à partir de demain jusqu’à vendredi, tous les soirs à 19h. C’est gratuit.