La disparition de Valéry Giscard d’Estaing. L’ancien Président est décédé hier des suites de la covid-19, entouré de sa famille, dans sa propriété d’Authon dans le Loire-et-Cher où il séjournait depuis le début du confinement. Il avait 94 ans. Il avait présidé la France de 1974 à 1981. Avant Emmanuel Macron, il avait été le plus jeune Président de la Ve République à 48 ans. La classe politique lui rend hommage, comme la députée européenne de droite et ex-présidente du Poitou-Charentes Elisabeth Morin-Chartier qui se dit « profondément triste de la disparition du Président, européen convaincu et visionnaire ». Valéry Giscard d’Estaing avait multiplié les réformes sociétales : abaissement de la majorité à 18 ans, légalisation de l’IVG ou création d’un secrétariat d’Etat à la condition féminine.
“Immense tristesse” également pour le président de la Charente-Maritime Dominique Bussereau qui avait mené une campagne inédite pour l’ancien Président avec le Mouvement des jeunes giscardiens en 1974. « J’ai vécu 50 ans d’engagement grâce à lui et encore aujourd’hui dans sa fondation », a-t-il tweeté ce matin.