La Cour de Cassation a tranché mercredi dernier en déboutant le promoteur charentais Joël Joanny. Cette décision vient confirmer celle du tribunal de La Rochelle de décembre 2020 qui déclarait caduc le compromis de vente du 17 mai 2017 entre la Ville et le gérant de la société Arcadom. Mais aussi celle de la Cour d’appel de Poitiers. Un verdict qui met un point final au contentieux qui durait depuis trois ans. La Ville va maintenant pouvoir poursuivre son vaste chantier de réhabilitation de l’ancien hôpital civil.